étoiles filantes

Guillaume Piéchaud: des étoiles filantes à l’Alcazar

Après avoir investi l’Hôtel Lutetia, la boutique DIOR de Hong Kong et les vitrines de Paul Smith à Londres, Guillaume Piéchaud prolonge l’ « aventure culinaire » qu’il a débutée en décorant le salon de thé du célèbre chef pâtissier d’Acide Macaron, Jonathan Blot, en présentant ses « étoiles filantes » au mythique restaurant de Saint- Germain-des-Près : L’Alcazar.

Cet ensemble de trois « météorites », déclinées en trois couleurs vives et pétillantes, est placé sous le signe de la gourmandise et la gastronomie.

Avec cette oeuvre, ce jeune sculpteur-designer formé à l’orfèvrerie et la pratique du métal à l’école Boulle, nous prouve une fois de plus sa maîtrise de l’acier et des jeux de lumières.

L’opposition de la peau de métal satinée par les couleurs et de la pierre de roche qui filtre une lumière tamisée, rehaussée par des rubans de leds étoilées, est à la fois fascinante et apaisante.

Tous les articlesSuspendue au coeur de cet écrin raffiné qu’est la grande salle de l’Alcazar, elle diffuse sous nos yeux trois qualités intrinsèques à ce lieu : douceur, audace et contemporanéité.