« L’ART DANS LA PEAU – EXPOSITION HISTORIQUE DES PHOTOGRAPHIE » – ART PARIS ART FAIRE 2014

Du 27 mars 2014 au 30 mars 2014

Projet d’exposition de la Galerie LOFT à l’occasion de la foire
ART PARIS ART FAIR 27-30 Mars 2014

A une époque où les jeunes artistes chinois n’avaient pas les moyens d’acheter du matériel pour peindre et sculpter et ne possédaient aucun modes de diffusions modernes pour partager leur créativité, c’est à l’aide de leur propre corps qu’ils choisirent de s’exprimer.

Cette génération, symbolisée par la communauté de Beijing East Village, est marquée par le besoin quasi viscéral qu’is avaient de créer, sans se soucier du support ou de la portée commer- ciale de leurs oeuvres. Au travers de nombreuses performances, individuelles ou collectives, ils affichaient alors leur révolte contre le système et affirmaient leurs valeurs et leur identité en marge de l’idéologie maoïste des générations précédentes.

Pour préserver une trace de ces performances ils réalisèrent dans le même temps des photo- graphies qui deviendront aux fils des ans non seulement d’importants témoignages de cette période de transformation de la société chinoise mais également de véritables oeuvres d’art qui ont renouvelées l’art contemporain sur la scène international.

Ce sont ces oeuvres, traduisant le rapport entre le discours artistique et la transgression des normes par l’insertion directe du corps dans la création, que la Galerie LOFT a choisi de mettre en avant dans le cadre de la foire «Art Paris Art Fair» qui met cette année la Chine à l’honneur.

Oeuvres historiques réalisées entre les années 1990 et 2010, ces photographies, à l’image du Tatoo II de Qui Zhijie ou du mythique 12m2 de Zhang Huan et Rong Rong, sont aujourd’hui devenues de véritables «icones».

Avec cette exposition la Galerie LOFT présentera ainsi un parcours visuel de l’évolution de la Chine autour de la question du corps qui permet aux artistes d’aborder des thématiques com- plexes entre le moderne et l’ancien (Liu Zheng, Hong Lei), le traditionnel et le contemporain (Huang Yan, Han Lei), l’identité (Hai bo, Sheng Qi, Ma Liuming, Chen Lingyang), l’histoire et la mondialisation (Wang Qingsong, Hong Lei, Hong Hao), la virtualisation et la perte de repères (He An, Weng Fen, Lin Tianmiao et Wang Gongxin), la contamination et la pollution, aussi bien culturelle que physique (Chen Man).

01.QZJ-Tatoo-II