Alberto GIACOMETTI & Francesco MARINO Di TEANA

INTERVIEW SUR LE CONCEPT DE LA SCULTURE ARCHITECTURE.
Une des célèbres émissions radiophoniques de Georges Charensol datant de 1962, intitulée « Le magazine hebdomadaire des arts – l’Art et la Vie » a été retrouvée récemment dans les archives de l’atelier de Périgny.
Elle permet de retracer avec vivacité la naissance de l’amitié entre Giacometti et Di Teana.

Il faut revenir pour cela au premier geste de mécénat privé en France, quand Pierre Henri de Mun, Directeur des Relations Extérieures à Fibriver Saint-Gobain, lance son idée de concours en 1961, Sculpture pour une usine, qu’il organise et pour lequel il compose un jury de membres prestigieux des Arts et des Lettres. Un tel jury, pensait-il, permettrait de frapper les consciences et d’ouvrir les esprits à l’entrée des œuvres d’art dans les lieux de travail.
L’un des membres du jury est Alberto Giacometti.

Ce fut l’occasion pour le lauréat du concours, Marino di Teana, de rencontrer le génial sculpteur qui restera un grand ami. Ils parlaient italien quand ils se trouvaient ensemble. La dernière fois que Marino le vit, il lui dit :
– Alberto, tu es devenu comme tes sculptures !

alberto-giacometti-marino-di-teana