D’origine Franco-iranienne Parvine Curie naît à Nancy en 1936. Après ses études elle part visiter l’Europe et décide de s’installer à Barcelone en 1957 en découvrant l’art catalan. Elle pratique la sculpture en autodidacte, suivant les conseils du sculpteur Marcel Marti avec lequel elle a un fils, David en 1959. En 1970 elle s’installe à Paris et présente salon de la jeune sculpture l’œuvre Première mère qui va marquer le sculpteur François Stahly. Il l’invite à venir travailler à ses côtés à l’atelier collectif du Crestet (Vaucluse). Parvine y apprend les bases du métier, la taille du bois et de la pierre. Elle épouse Stahly 1975 et réalise par la suite de nombreuses commandes publiques. Son œuvre au départ plus hiératique va ensuite évoluer vers un style plus dynamique. Ses sculptures, entre figures et architectures, et fortement inspirées des lieux qu’elle a visités, sont marquées par des lignes et des matériaux épurés et manifestent son désir constant de questionner l’espace et la lumière.

Expositions à la Galerie Loft

Biographie

D’origine franco-iranienne, Parvine Curie naît à Nancy en 1936. Après l’obtention de son baccalauréat elle entreprend des études linguistiques et part découvrir l’Angleterre, l’Autriche, l’Espagne et l’Italie. En 1957, elle découvre l’art catalan et décide de s’installer à Barcelone où ses premières sculptures voient le jour. Elle vit avec le sculpteur catalan Marcel Marti avec qui elle a un fils, David Marti en 1959. En 1960, elle présente sa première exposition personnelle à l’Institut français de Barcelone. En 1965 son travail se stylise et se construit, notamment grâce à la pratique du fer, du bronze, de l’aluminium découpé et l’année suivante du métal repoussé. La boutique de Mode «Gales» à Barcelone lui commande la décoration de ses vitrines pour Noël : Oiseaux fantastiques, Anges-sirènes.

En mai 1968 elle réalise ses premières Mères qu’elle présente chez Suzanne de Cönninck au Centre d’Intégration des Arts. Elle quitte l’Espagne en 1969 pour s’installer à Paris. En 1970, Parvine Curie occupe un atelier dans la Cité internationale des arts à Paris. Elle présente au salon de la jeune sculpture dans le jardin du Luxembourg Première mère, un assemblage de planches collées, peintes en noir et rehaussées de laiton. Cette œuvre est remarquée par le sculpteur François Stahly qui y reconnaît une grande affinité avec son travail de l’époque. Stahly et sa femme Claude l’invitent à travailler avec eux à l’atelier collectif du Crestet, dans le Vaucluse puis à Meudon. C’est là que Parvine Curie apprend les bases du métier, la taille du bois et de la pierre. Stahly de son côté reconnaît l’influence structurante de Parvine sur son œuvre.

En 1973, après le décès de Claude Stahly, Parvine Curie s’installe pour six mois avec François Stahly à Albany aux États-Unis. Les paysages des montagnes Rocheuses et la découverte des civilisations précolombiennes influencent alors fortement son œuvre. Elle voyage au Mexique, au Guatemala, au Maroc, en Inde, Égypte, Yougoslavie et en Grèce.

Après son divorce avec Marcel Marti, elle épouse Stahly et de retour en France, elle reçoit ses premières commandes publiques (1ere placée au collège Pierre-Bégon à Blois. Suit une œuvre, Mère Anatolica, placée dans la cour du collège Pierre-de-Coubertin, à Chevreuse où étudiera Pierre Huyghe en 1975. Cette sculpture hiératique sera en partie à l’origine de la carrière du sculpteur). En 1976 la Monnaie de Paris édite de petits reliefs, des sculptures et plus tard ses bijoux, en tirages numérotés limités.

En 1979, elle reçoit le prix Bourdelle (Jury composé des sculpteurs Penalba, Waldberg, Hajdu, Etienne-Martin et Couturier) et, en 1980, une version de deux mètres de l’oeuvre Mère-Cathédrale, en bois exotique, est achetée par la ville de Paris pour l’inauguration du musée de la Sculpture Contemporaine en Plein Air, quai Saint-Bernard.

En 1984 elle présente une rétrospective au musée d’Art Moderne de Troyes et la ville de Meudon lui commande un Monument aux victimes de la barbarie Nazie, réalisé en marbre de Carrare. En 1988 L’Élysée lui achète la sculpture Mère-Couloirs en aluminium, cadeau présidentiel au chancelier allemand Helmut Kohl et deux ans plus tard une édition hors commerce de vingt-cinq petites pyramides, que le président Mitterand offrira aux chefs d’état lors du sommet Franco-Africain à La Baule. Elle présente une rétrospective de ses œuvres à la Fondation Jean Arp (Clamart, Hauts-de-Seine), au Centre Jacques-Prévert, (Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis) en 1994, à l’Orangerie du château de Meudon (Hauts-de-Seine) l’année suivante et au monastère gothique de Pebralbes et à la galerie Maeght à Barcelone en 1999.

En 2000 elle expose ses œuvres aux côtés de celle de François Stahly à l’Institut français de Barcelone (Espagne). En 2003 elle expose au Centre d’art et de culture de Meudon et consacre son temps à François Stahly dont la santé se détériore qui décède en 2006. L’année suivante c’est son fils, David Marti, peintre et poète qui s’éteint à son tour. Elle lui organise une Rétrospective présentée au musée de Cadaqués en 2009. En 2012 elle présente une nouvelle rétrospective à la Collégiale St Martin de Angers avec interventions musicales ainsi que des itinéraires poétiques sur des textes et poèmes de David Marti. L’année suivante 2013 elle est décorée Chevalier des Arts et des Lettres (élevée au rang d’Officier en 2021) et participe à l’exposition « Les Femmes Sculpteurs » à la Villa Datris (Isle‑sur‑Sorgue).

En 2015 elle participe à l’exposition « Dessine-moi une collection » au Musée d’Art Moderne de Troyes et créée le Fonds de dotation Parvine Curie – David Marti.

En 2017 elle publie une monographie à l’occasion de sa rétrospective « Parvine Curie, Sculptures & Tangkas présentée au Centre d’ART CAMPREDON À L’ Isle‑sur‑Sorgue (E. Maison de l’Europe) et l’année suivante elle participe à l’exposition Les Pionnières – Dans les ateliers de femmes artistes du XXème siècle à la Galerie Pierre-Alain Challier et publie une Monographie chez Somogy Editions d’Art avec la Galerie Martel Greiner. En 2021 elle est également à l’honneur au Centre Georges Pompidou (Paris) dans l’exposition Elles font l’abstraction.

Parcours

Expositions individuelles

2022
Sculptures & œuvres sur papier, Galerie Pierre-Alain Challier - du 9 avril au 4 juin 2022, 8 rue Debelleyme, 75003 Paris

2019
Les Solitaires, Galerie Papiers d’Art – 6 Février au 9 Mars, 30 rue Pastourelle, 75003 Paris. Œuvres d’artistes sur papier.

2018
Les Pionnières - Dans les ateliers de femmes artistes du XXème siècle. Galerie Pierre-Alain Challier, 8, rue Debelleyme, 75003 Paris. Catalogue Somogy Editions d’Art, 200 pages / 250 illustrations
Sculptures – La Friche de l’Escalette, Parc d’Architectures légères - Eric Touchaleaume. Marseille
Un miroir d’Obsidienne - Galerie Pierre-Alain Challier, 8, rue Debelleyme, 75003 Paris

2015
Salon Brafa Talismans, plus de cent œuvres de petit format de 1950 à 2014

2013
Rétrospective à la Collégiale Saint-Martin, Angers.
Sculptrices à la Villa Datris, Isle-sur-Sorgue
Association Armitage, dans les locaux du cabinet d'avocats d'Antin-Brossolet, Paris
Parvine Curie : sculptures noires et sculptures blanches, galerie Martel-Greiner, Paris

2012
Rétrospective à la Collégiale Saint-Martin, Angers.

2009
Galerie Martel-Greiner, Paris. (Avec François Stahly.)
Maison Elsa Triolet-Aragon, Saint-Arnoult-en-Yvelines, Yvelines.

2007
Galerie Martel-Greiner, Paris. Galerie Yves Gastou, Paris.

2005
Château, Saint-Cirq-Lapopie, Lot.
Galerie-atelier Lambert-Rouland, Paris. (Avec Raoul Ubac.)

2003
Centre d’art et de culture, Meudon, Hauts-de-Seine.

2000
Prieuré Saint-Michel, Crouttes-Vimoutiers, Orne.
Galerie Patrick Domken, Cadaqués, Espagne.
Institut français, Barcelone, Espagne. (Avec François Stahly.)

1999
Monastère de Pedralbes ; galerie Maeght, Barcelone, Espagne. (Rétrospective de l’oeuvre.)

1998
Galerie Schèmes, Lille, Nord. 

1997
Parc du château de Fougères, Ille-et-Vilaine.
Galerie Les Urbanistes, Fougères, Ille-et-Vilaine. (Avec François Stahly.)
Hôtel de ville, Clamart, Hauts-de-Seine. (Avec David Marti.)
Christine et Bruno de Panafieu, Malakoff, Hauts-de-Seine. (Avec François Stahly.)

1996

Galerie Sophie von Schendel, Cadaqués, Espagne. (Avec François Stahly.)

1995
Orangerie du château, Meudon, Hauts-de-Seine. (Rétrospective de l’oeuvre.)
Musée d’Art et d’Histoire, Chaumont, Haute-Marne. (Avec James Guitet.)
Hôtel de ville, Constance, Allemagne. (Avec François Stahly.)
Die Katholische Akademie [Académie catholique], Schwerte, Allemagne. (Avec François Stahly.)

1994
Fondation Jean Arp, Clamart, Hauts-de-Seine. (Rétrospective de l’oeuvre.)
Centre Jacques-Prévert, Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis.
Abbaye de Bouchemaine, Angers, Maine-et-Loire. (Avec James Guitet.)
Galerie de la Cathédrale, Fribourg, Suisse.

1990
Galerie-atelier Lambert-Rouland, Paris.
Salon Saga, Grand Palais, Paris.

1988
Sous-préfecture, Béthune, Pas-de-Calais. (Avec David Marti et François Stahly.)
Galerie Philip, Paris. 1989
Musée Tavet-Delacour Pontoise, Val-d’Oise. (Avec François Stahly.)
Galerie Philip, Paris.

1987
Galerie Philip, Paris.
Fondation Mona von Bismarck, Paris. (Avec François Stahly.)
Galerie Cadaqués, Cadaqués, Espagne. (Avec François Stahly.)

1986
Château de Castanet, Villefort, Lozère.
Galerie Cadaqués, Cadaqués, Espagne. (Avec François Stahly.)
Musée Massey, Tarbes, Hautes-Pyrénées. (Avec François Stahly.)

1985
Galerie La Cité, Luxembourg, Suisse. (Avec Étienne Hajdu et François Stahly.)
Galerie Le Temps de voir, Maillot, Yonne. (Avec Ancel.)

1984
Musée d’Art moderne, Troyes, Aube.

1983
Galerie Le Temps de voir, Maillot, Yonne.
Galerie im Rathausdurchgang, Winterthur, Suisse.

1982
Galerie im Rathausdurchgang, Winterthur, Suisse. (Avec François Stahly.)
Museum am Ostwall, Dortmund, Allemagne.
Galerie Cadaqués, Cadaqués, Espagne. (Avec François Stahly.)

1981
Die Katholische Akademie [Académie catholique], Schwerte, Allemagne.
Galerie Hella Nebelung, Düsseldorf, Allemagne.
Musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine. (Avec François Stahly.)

1980
Musée Bourdelle, Paris.
Galerie Françoise Tournié, Paris. (Avec François Stahly.)

1979
Galerie Michel, Bienne, Suisse. (Avec François Stahly.)

1978
Galerie Françoise Tournié, Paris.

1977
Musée de Frauenfeld, Suisse. (Avec François Stahly.)

1973
Galerie Françoise Tournié, Paris.

1972
Atelier collectif de Stahly, Meudon, Hauts-de-Seine.

1967
Galerie Arte Centro, Milan, Italie. 1968
Suzanne de Cönninck, Centre d’intégration des arts, Paris. 

1966
Galerie Sur, Santander, Espagne.
Galerie Gres, Barcelone, Espagne.
Récompensée par le prix Christmas (1966-1968), Barcelone, Espagne.

1964
Ateneo [científico, literario y artístico], Madrid, Espagne.
Galerie Belarte, Barcelone, Espagne.

1963
Galerie du Siècle, Paris.
Galerie Belarte, Barcelone, Espagne.

1962
Galerie Paco Rebès, Barcelone, Espagne.

1960
Institut français, Barcelone, Espagne. 


Expositions collectives

2021
Elles font l'abstraction, Centre Pompidou, Paris.
Art For All, galerie Loft, Saint-Germain-des-Près, Paris.

2019
Le Sentier Parvine Curie, inauguré en 2019 au Musée d’art et d’histoire de Meudon.

2013
13 sculptrices au musée Salinger, Le Thor
Rétrospective Pierre Huyghe au MNAM - Centre Georges Pompidou, Paris La pièce Mère Anatolica (ce qu'il en reste) provenant du C.E.S Pierre de Coubertin à Chevreuse est exposée.

2009
Autour de Pierre Cabanne, galerie Guillaume, Paris.
Art et chapelles. Chapelles d’hier, artistes d’aujourd’hui, église Saint-Eusèbe, Gennes (Maine-et-Loire).

2008
Rooms, conversations, Frac Île-de-France — Le Plateau, Paris.

2006
Convergences-divergences, orangerie du domaine de Madame Élisabeth, Versailles, Yvelines.

2005
Pierre et Catherine Descargues, hôtel de vente Drouot-Richelieu, Paris.
Im Mondquadrat. Aspekte der Sammlung Arp-Hagenbach, Stiftung Museum Liner, Appenzell, Suisse.
La galerie Cadaqués, Museo nacional Centro Reina Sofía [Musée national Centre d’art Reine-Sofía], Madrid ;
Macba, Barcelone, Espagne. 

2003
7 lieux, 7 matières, Centre d’art Présence Van Gogh, Saint-Rémy-de-Provence, Bouches-du-Rhône.

1999
Parc de la ville de Draguignan, Var.

1998
Les fruits de la passion, Maison Mansart, Paris.

1997
Convergences-divergences, orangerie du domaine de Madame Élisabeth, Versailles, Yvelines.
Hommage à Geneviève Thévenot, musée d’Art moderne, Troyes, Aube.
Une oeuvre, un bijou, galerie Plessis, Nantes, Loire-Atlantique.

1996
Estampes contemporaines, château de Sainte-Suzanne, Mayenne.

1995
El Ampurdán, tierra de artistas, Parque del Retiro [parc du Retiro], Madrid, Espagne.
25 ans d’art contemporain, Centre d’art contemporain, abbaye de Beaulieu-en- Rouergue, Tarn-et-Garonne.
La collection Eva et Denys Chevalier, musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine.
Le livre et l’artiste, Centre Albert-Chanot, Clamart, Hauts-de-Seine.

1993
Le cabinet d’un amateur — à l’enseigne de Lambert-Rouland, galerie-atelier Lambert-Rouland, Paris.
Sculptures-visages, galerie-atelier Art public, Paris.

1992
Vingt ans d’arts plastiques, trentenaire des Hauts-de-Belleville, espace M.J.C. Les-Hauts-de-Belleville, Belleville, Paris.
Les états du noir, galerie-atelier Lambert-Rouland, Paris.
Rencontre avec la sculpture, musée Richard-Anacréon, Granville, Manche. L’art en la matière, La Côte-Saint-André, Isère.
Collages, galerie Arcada, Estoril, Portugal.

1991
Coincidenze, collection Marguerite Arp, Bellinzona, Suisse.
Nouvelles broderies de Valenciennes, Mobilier national, Paris.
Les arts l’été — sculpture, Maison des arts et des loisirs, Thonon-les-Bains, Haute-Savoie.

1990
Exposition collective, galerie-atelier Lambert-Rouland, Paris.
L’art pour la vie, Institut Curie, Paris ; Ensba, Paris.

1989
Le relief des années cinquante à nos jours, Centre d’art contemporain, abbaye de Beaulieu-en-Rouergue, Tarn-et-Garonne.
Demi-teintes, galerie Philip, Paris.

1988
François Stahly, Parvine Curie, David Marti, sous-préfecture de Béthune, Pas-de-Calais.
François Stahly, Parvine Curie, David Marti, galerie Cadaqués, Cadaqués, Espagne.

1987
Sculpture, Centre d’art contemporain, Maubeuge, Nord.
Nouvelles tapisseries, broderies, sculptures textiles, tentures de fête, Centre d’art contemporain, abbaye de Beaulieu-en- Rouergue, Tarn-et-Garonne.

1986
Rencontre Art et public, gare de l’Est, Paris.
L’art et le sacré aujourd’hui, abbaye de l’Épau, Yvré-l’Évêque, Sarthe.
Sculptures du xxe siècle, fondation Pierre de Coubertin, Paris. 

1985
Sculptures du xxe siècle, musée Tavet-Delacour, Pontoise, Val-d’Oise.
Exposition collective, Frac Île-de-France, musée du Luxembourg, Paris.
Parvine Curie, Étienne Hajdu, François Stahly, galerie La Cité, Luxembourg, Suisse.
Sculpture contemporaine, espace M.J.C. Les Hauts-de-Belleville, Belleville, Paris.
Cent commandes publiques, Cnap, Paris.

1984
Labyrinth, fondation Calouste-Gulbenkian, Lisbonne, Portugal.
Le labyrinthe dans l’art contemporain, Centre culturel portugais, Paris.
La part des femmes dans l’art contemporain, galerie municipale, Vitry-sur Seine, Val-de-Marne.

1983
Sculptures des années 80 pour collectionneurs d’aujourd’hui, musée d’Art et d’Histoire de Meudon, Hauts-de-Seine ;
galerie de l’Epad, La Défense, Paris ; musée du château, Dourdan, Essonne.
En hommage à Alicia Penalba, musée Massey, Tarbes, Hautes-Pyrénées. (Avec César, Étienne Hajdu, Étienne-Martin, François Stahly, etc.) 92 de 92, Centre culturel, Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine.
Exposition itinérante, 20 sculpteurs et leurs fondeurs — hommage à la fonderie. Hauts-de-Seine : mairie, Levallois-Perret ; musée d’Art et d’Histoire, Meudon ; galerie de l’Epad, La Défense ; musée des Années 30, Boulogne-Billancourt.
En région : musée des Augustins, Toulouse, Haute-Garonne ; musée des Beaux-Arts, Lyon, Rhône ; Enac, Nice, Alpes-Maritimes. Bibliothèque Forney, Paris.
Sculptures du XXe siècle, fondation Pierre de Courbertin, Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Yvelines.
Sainte-Thérèse d’Ávila dans l’art contemporain, musée du Luxembourg, Paris.

1982
Tapisseries de sculpteurs, château de Castanet, Villefort, Lozère.

1981
Vingt ans de prix Bourdelle, musée Bourdelle, Paris.
François Stahly, Parvine Curie, David Marti, musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine.

1980
2e exposition de sculpture contemporaine, musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine.
Bijoux, cailloux fous, Maison de la culture, Amiens, Somme. Inauguration du musée de la Sculpture en plein air, Paris.

1979
Escultura e vida, fondation Calouste- Gulbenkian, Lisbonne, Portugal.
La fête de la sculpture, Fondation des arts graphiques et plastiques, Paris.
Le Haut-du-Crestet, parc forestier, Le Crestet, Vaucluse.
Sculptures, galerie Suillerot, Paris. Trois artistes du Haut-Crestet — Claude Stahly, Parvine Curie, François Stahly, musée des Tapisseries, Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône.
Prix Bourdelle, musée Bourdelle, Paris.

1978
Tours multiple 78. Dessin, textile et bois, 3 pratiques significatives, Tours, Indre-et-Loire.
Exposition au profit de l’église Saint-Pierre — Le Corbusier de Firminy, Centre Georges- Pompidou, Mnam, Paris.

1977
8 sculpteurs, galerie Françoise Tournié, Paris. Lyrisme et paysagisme abstraits en France de 1945 à 1975, musée Cantini, Marseille, Bouches-du-Rhône.
Bilan d’aide à la 1re exposition, Fondation des arts graphiques et plastiques, Paris.
Dialogue, Unesco, Paris. Signes du sacré dans l’art, évêché de Dijon, Côte-d’Or.
L’art dans la ville, l’art dans la vie, Fnac, Paris.

1976
Dix-sept sculptures pour un parc, musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine. 

1975
Le bois dans la sculpture contemporaine, château, Braux-Sainte-Cohière, Marne.
Festival international d’art contemporain d’Allonnes, Le Mans, Sarthe.
Obtient le 1er prix de la Sculpture.

1974
Concours international de sculpture, monastère Sant Pere de Galligans, Gérone, Espagne.
Prima colletivo di scultori in Versilia, Giardini da Filiè [jardins de Filiè], Querceta, Italie.

1973
11e exposition de sculpture en plein air, Legnano-Castellanza, Italie.

1972
Exposition collective de sculptures : Jean Arp, Alicia Penalba, François Stahly et Mary Vieira, galerie d’Art moderne, Bâle, Suisse.

1967
Quelques artistes de l’École de Paris, bibliothèque municipale, Fontainebleau, Seine-et-Marne.

1962
Vingt-cinq ans d’art espagnol, Ateneo [científico, literario y artístico], Madrid, Espagne.

1959
Arte juvenil, Barcelone, Espagne. 1960 85e promotion d’architecture, Sala Gaspar, Barcelone, Espagne.
Exposition nationale des Beaux-Arts, Paris.


Biennales, foires et salons

2012
Design Elysées, Avenue des Champs-Elysées, Paris.

2011
Paris Fine Art, Palais des Congrès, Paris.

2010
Foire internationale des antiquaires Brafa,
Bruxelles, Belgique.
Foire internationale des antiquaires Brafa,
Salon de mai, galerie Martel-Greiner, Paris.
propriété Caillebotte, Yerres, Essonne.

2009
73 sculpteurs. 2e Biennale de sculpture, galerie Martel-Greiner, Lille, Nord.
1re Foire européenne d’art contemporain, des Tuileries, galerie Martel-Greiner, Paris.
12e Pavillon des arts et du design, jardin galerie Martel-Greiner, Bruxelles, Belgique,
Salon du Collectionneur, Paris,
PAD Pavillon des Arts et du Design, Londres, Berkeley Square.

2008
53e Foire des antiquaires. Tour et Taxis, galerie Martel-Greiner, Bruxelles, Belgique.
52e Foire des antiquaires. Tour et Taxis, propriété Caillebotte, Yerres, Essonne.

2007
41 sculpteurs. 1re Biennale de sculpture, Belgique,
Salon du Collectionneur, Paris,
Art Elysées, Avenue des Champs-Elysées, Paris: «Hommage à Gilioli».

2006
Biennale des antiquaires, Bruxelles,
Salon des Antiquaires, Pont Alexandre III, Paris, Cadaqués, Espagne.
de 2005 à 2013
PAD Pavillon des Arts et du Design, Jardin des Tuileries, Paris.
BRAFA, Brussels Antiques and Fine Art Fair, Tour et Taxis, Bruxelles.

2005
25e édition de Miniprint International, Salon du Collectionneur, Paris.

2002
Salon Tryptique, Angers, Maine-et-Loire.
Paris.

1997
2e Salon Coup de coeur, espace Cardin,
Grand Palais, Paris.

1993
Grands et jeunes d’aujourd’hui,

1991
Salon Découvertes, Grand Palais, Paris.

1990
Salon Saga, Grand Palais, Paris.
Meurthe-et-Moselle.
jardin de La Pépinière, Nancy,

1987
Biennale de Nancy, Eté de la sculpture,

1982
Salon de Montrouge, Hauts-de-Seine. Grand Palais, Paris.

1981
2e Triennale européenne de la sculpture, jardin du Palais-Royal, Paris.

1978
1re Triennale européenne de la sculpture, Padoue, Italie.

1977
11e Biennale internationale du petit bronze, bronze, Padoue, Italie.

1975
10e Biennale internationale du petit (présence régulière jusqu’en 1978), Paris.
orangerie du jardin du Luxembourg

1971
Salon de mai ; Salon de la jeune sculpture, du jardin du Luxembourg, Paris.

1970
Salon de la jeune sculpture, orangerie

1960
4e Salon de mai, Barcelone, Espagne.

1959
Salon de novembre, Barcelone, Espagne.


Collections publiques

Donation au Musée d'Art et d'Histoire de Meudon Abbaye de Beaulieu, Centre d’art contemporain,
collection Geneviève Bonnefoi, Beaulieu-en- Rouergue, Tarn-et-Garonne.
Centre national d’art sacré, Paris.
Cnap, musée du Florival, Guebwiller, Haut-Rhin.
Conseil général des Yvelines, Versailles.
Fnac Paris.
Fondazione [Fondation] Marguerite Arp, Locarno, Suisse.
Frac Île-de-France.
Fram Île-de-France.
Hôtel de ville, Constance, Allemagne.
Musée d’Art et d’Histoire, Meudon, Hauts-de-Seine.
Musée d’art moderne, Troyes, Aube.
Musée de la ville, Mont-de-Marsan, Landes.
Musée Massey, Tarbes, Hautes-Pyrénées.
Musée Tavet-Delacour, Pontoise, Val-d’Oise.
Museum am Ostwall, Dortmund, Allemagne.
Palais de l’Élysée, Paris.
Parc national du Crestet, Vaucluse.


Commandes publiques en France

Blois, Loir-et-Cher, C.E.S. Michel-Bégon, sculpture, bois d’acajou brûlé.
Carignan, Ardennes, C.E.S., sculpture, béton cellulaire enduit.
Chevreuse, Yvelines, C.E.S. Pierre-de-Coubertin, sculpture, agrégat de pierre noire.
Marseille, Bouches-du Rhône, C.E.S., sculpture, béton cellulaire enduit.
Meudon, Hauts-de-Seine, monument aux victimes de la barbarie nazie, marbre de Carrare.
Miramas, Bouches-du-Rhône, lycée d’enseignement technique, sculpture, pierre de Bonnieux.
Murbach, Haut-Rhin, porte de l’abbaye, bronze.
Nancy, Meurthe-et-Moselle, Cité judiciaire, relief, bois d’iroko clair.
Paris, musée de la Sculpture contemporaine en plein air, sculpture, bois exotique (teck).
Plouzané, Finistère, C.E.S., sculpture, pierre de Bourgogne.
Troyes, Aube, porte d’entrée du musée d’Art moderne, bois d’iroko.