L’Allumette ARX LEE (LI CHAOXIONG)

  • Dimensions : 60 × 73 cm
  • Année : 2010
  • Signature : Signé à la main
  • Médium : Huile
  • Support : Toile

Plus d’informations

Série Buda-Pest

Cette série le peintre et dessinateur Li Chaoxiong a publié en 2010. Une bande dessinée originale au style graphique poétique et fantasmagorique qui raconte l’histoire d’un pantin amnésique plongé au cœur d’un monde peuplé de créatures étranges. Au cours d’un long parcours initiatique cet être fragile et tourmenté découvre progressivement un monde post apocalyptique où les objets parlent et sont dotés de qualités humaines. Au fil de ses rencontres, il apprendra à grandir et à surmonter les obstacles qui se dressent devant lui et ainsi trouver le courage de franchir l’immense pont « Chapeau », métaphore ultime des barrières psychologiques que nous nous créons face à la réalité, pour pouvoir rejoindre celle qu’il aime. Par cette bande dessinée qui reflète le désir inéluctable des êtres humains pour les univers contemporains de consommation, LI Chaoxiong exprime son regard ironique envers les contradictions tristes et ridicules des sociétés actuelles. Cependant, il fait également la part belle à l’amour, espoir intemporel qui représente à ses yeux la salvation de l’humanité. Inspirées par ce même univers de « BudaPest » où les personnages se voient projetés au sein de paysages irréels et où les objets se font éternels et précieux, ces peintures se voient ornées de slogans qui révèlent pleinement l’aspiration de l’artiste pour un monde où l’on saurait jouir de l’inqualifiable : «Time is beautiful», «Dreamer is Beautiful», «And you are Beautiful too»…  Ici encore l’image et le texte se fondent pour nous projeter au cœur d’œuvres touchantes et singulières. « Buda », pantin lunaire amnésique et fou d’amour pour son pendant féminin « Pest », elle- même perdue sur l’autre rive d’un monde en décomposition. Chez Buda c’est la nostalgie et la naïveté qui prédominent, la douceur et la contemplation également, face à un monde en perdition où tout est à reconstruire.


EXPOSITIONS

- BudaPest Illustration Show, MUMA, Canton, Chine, 2008

- BudaPest/Exposition personnelle, Galerie LOFT, Paris, France, 2010

- BudaPest/Exposition personnelle, Wilber Gallery & MUMA, Canton, Chine, 2010

- Infinitely Close to them Front: Exposition d'art contemporain sur la "Mort", Exposition collective, Musée d'art, Canton, Chine/BRFA, Bruxelles, Belgique, 2011

- Art Beijing 2013, Centre d'exposition de l'agriculture, Pékine, Chine, 2013

- Freeze Frame 21 Moments/Exposition collective, Musée d'art du sud, Canton, Chine, 2012

- Art Stage Singapore, Marina Bay Sands (Centre d'exposition et de congrès), Singapore, 2014

- Projet de Microcosme/premier Chapitre: Exposition collective, Foshan (Provence du Guangdong), Chine, 2015


PUBLICATIONS

- Buda Pest (histoire illustrée), Wiber créations, Ed.Fr. Editions LOFT, 2010

- Catalogue des peintures à l'huile de la série BudaPest, 2012

- Dreamer Is Beautiful, Catalogue des peintures et dessins de trois séries, Shenzhen, Chine, 2013


ARTISTE

Li Chaoxiong, qui signe ses œuvres sous son alias Arx Lee, est un artiste chinois né en 1978 à Zhongshan, dans la province de Canton. Dès la fin des années 1990 il présente ses premières œuvres au sein d’expositions de groupe à Canton, à Pékin et au Japon (5e Exposition d’art international des Académies, 1997). Il est alors inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Guangzhou dont il sort diplômé en 2002.

Li Chaoxiong est l’auteur de deux romans graphiques particulièrement poétiques et introspectifs : Bilibi au début des années 2000 et Buda – Pest en 2010 qui a fait l’objet d’une édition en trois langues et d’une exposition à la Galerie Loft.
Baigné depuis son enfance dans l’univers des super-héros, du dessin animé et de l’illustration, Li Chaoxiong élabore son style dans différentes disciplines artistiques telles que la peinture, l’illustration, le design, la sculpture et la photographie. Maîtrisant à la fois les codes de la narration littéraire et la composition artistique plastique et numérique, l’artiste développe un langage qui lui est propre, composé de figures et de scènes singulières qui en font un grand représentant de la jeune génération chinoise.

En savoir plus...