Richard Texier

Biographie

Richard Texier est un peintre et sculpteur français né à Niort le Il vit et travaille à Paris, dans le quartier de la Butte-aux-Cailles.

L’artiste peint assidûment depuis l’âge de 12 ans. Il partage son enfance entre le littoral atlantique et le marais Poitevin, deux univers qui marquent profondément son travail.

À partir de 1977, Richard Texier développe un travail intégrant des fragments arrachés aux paysages et à la nature, qu’il complète d’éléments narratifs. Il puise souvent son inspiration dans des objets trouvés, chargés d’une histoire inconnue, autour desquels il développe un travail sur la matière qui leur confère un aspect étrangement primitif.

Il s’installe à Paris où il obtient son diplôme d’architecture en 1979 en développant une thèse intitulée « Construction d’après nature », plus proche de préoccupations artistiques que de sujets architecturaux. Le thème de la lune le préoccupe particulièrement et il y consacre une thèse d’arts plastiques, « Lune, l’autre paysage « , à la Sorbonne en 1981.

En 1983 il expose pour la première fois à New York. Il inaugure ainsi la pratique nomade qu’il ne cesse de reproduire depuis. Dorénavant, Richard Texier voyage régulièrement, installant des ateliers provisoires dans le monde entier : New York, Moscou, les entrepôts du quai de la Gare à Paris, la manufacture des Oeillets à Ivry, le chantier naval du Ponant à La Rochelle, la villa Noailles à Hyères. Il se passionne également pour les travaux des premiers astronomes : Apianus, Tycho Brahé et Galilée.

Sa création, entre peinture et sculpture, intègre également une part importante d’écriture et fait de plus en plus de place à l’objet : instruments de navigation, objets mécaniques ou astronomiques d’autrefois, dessinés, gravés ou peints, mais aussi objets collectés ou sculptés, découpés dans le plomb ou coulés en bronze.

Les tapisseries des droits de l’homme, commandées par l’Etat en 1988, lui ouvrent une voie qu’il ne finit pas d’explorer. En 1992, Texier investit le pavillon de la culture à Moscou où il réalise une suite de 36 tableaux présentés lors de l’inauguration du centre d’art contemporain de Moscou, puis au musée botanique à Bruxelles.

Sa première exposition au Japon a lieu en 1993. Richard Texier montre un intérêt grandissant pour la sculpture et présente en 1996 ses oeuvres monumentales (peintures et sculptures) à la manufacture des Oeillet à Ivry ainsi qu’une rétrospective au Musée national de Taiwan. La première sculpture monumentale en bronze qu’il réalise, pour la Corderie Royale de Rochefort-sur-Mer, s’intitule « Les Outils navigateurs ». Il expose également au musée de la Marine à Paris durant tout l’été 1998.

Texier peint une cinquantaine de tableaux dans la célèbre villa Noailles à Hyères qui sont présentés sur place durant l’été 1999. En 2003, il est nommé Peintre Officiel de la Marine. L’année suivante il part pour Shanghai afin d’y réaliser des oeuvres monumentales. Il aussi est exposé au Musée des Beaux-Arts de Shanghai en 2005, au Grand Palais en 2006, à la galerie Alisan Fine Arts de Hong Kong en 2007 et à la galerie M ArtCenter de Shanghai en 2008.

Depuis le , sa sculpture de bronze rouge, Angel Bear, haute de plus de 7 mètres et représentant un ours ailé, se dresse sur le parvis de la gare du Nord à Paris. Cette œuvre lui a été inspirée par la dérive des ours polaires due au réchauffement climatique.

 

Expositions

2022
Musée Bernard d'Agesci, Niort, France

2021
"L’Art de l’hybridation", Art Paris Art Fair Grand Palais Éphémère, Paris, France

2020
Exposition collective, Galerie D.X. Paris, France

2019
Lumière, Galerie Downtown, Paris, France

2014
Pantheo-Vortex, Galerie Guy Pieters, Saint-Paul-de-Vence, France

2013
11 sculptures monumentales sur Orchard Road, Singapour

2012
Governor's Residence, Rangoun, Birmanie

2011
"Theoria Sacra", Galerie Pierre Levy, Paris, France

2008
"Créatures mythiques", M Art Center de Shanghai, Chine

2007
"Painting on Chinese Nautical Charts - New York by Richard Texier", Alice King Gallery,  Hong Kong

2006
"Cinq grandes sculptures en bronze", Grand Palais, Pairs, France

2005
Musée des beaux-arts de Shanghai, Shanghai, Chine

2004
"Les îles de la destinée", Galerie Tessa Herold, Madrid, Espagne

2002
"Nomadic Atelier", Galerie Atelier 14, New York, Etats-Unis
"Suite des droits de l'homme", 7 tapisseries d'Aubusson, Musée du Président Jacques - Chirac, Paris, France

2001
Galerie J. Bastien Art, Bruxelles, Belgique