BIBLIOTHÈQUE SERPENT – INOX POLI

GUILLAUME PIÉCHAUD

  • Dimensions : 228 × 168 × 30.5 cm
  • Année : 2005-2009
  • Matériau : Inox poli ou acier à patine (canon de fusil)
  • Tirages : 8 exemplaires + 4 E.A.
  • Signature : Signé sur un macaron sous la chaise

Plus d’informations

Vendu avec deux serre livres


Courbes et rubans

Dans l’œuvre de Guillaume Piéchaud, quand les animaux fantastiques se muent en serpents, les lignes s’étirent et s’affinent.
Ses meubles se construisent alors tels les traits d’un dessin parcourant l’espace. Tables Cobra et bibliothèques Serpent se transforment ensuite en de délicieuses courbes qui viennent dessiner des rubans et des anneaux.
Lignes éternelles, boucles de Möbius, l’acier devient plus léger que jamais. Lisse et sinueuse, sa surface devient chatoyante et chantante. Elle évoque alors l’onde d’une rivière qui s’écoulerait sous nos yeux, infinie et empreinte d’une indicible sérénité.


Guillaume Piéchaud, artiste né en 1968 à Paris est un designer et sculpture hors du commun qui nous plonge au coeur d’un design « fantastique » à travers un répertoire de motifs et de formes oniriques, formant un univers identifiable mais sans cesse réinventé, composé de mobiliers aux formes contemporaines mais simples et épurées.

Diplômé de l’école Boulle en 1988 en gravure sur métaux précieux et volume, l’artiste intègre les ateliers des joailliers les plus réputés et crée pendant huit ans des collections de bijoux, travaillant pour les grands noms de la bijouterie de luxe. Parallèlement, Guillaume Piéchaud se perfectionne à la gravure et poursuit sa carrière artistique.

Le jeune artiste designer à l’incroyable potentiel cherche alors à explorer l’art sous toutes ses formes, donnant naissance à des créations, inspirées par son bestiaire imaginaire. Ses créatures se dévoilent avec leur peau en inox poli, un matériau naturellement froid qui s’emplit pourtant de chaleur et de douceur par la forme et la luminosité des objets. Le goût très prononcé pour la lumière est une des caractéristiques que l’artiste a cultivé au fil des années, ce qui procure leur caractère unique à ses créations. Face à celles-ci, on ne saurait distinguer le mobilier d’un bijou.

Il habite aujourd’hui à Aulnay-sous-Bois.