LIBERTÉ H.3M

FRANCESCO MARINO DI TEANA

  • Dimensions : 300 × 137.5 × 104 cm
  • Année : 1979-1988
  • Matériau : Acier patiné ciré
  • Numéro : Numéroté
  • Signature : Signé du poinçon de l’artiste
  • Tirages : 8 exemplaires + 4 E.A.

Plus d’informations

Référencé au Catalogue Raisonné de l’artiste sous le N°894 - Page 347

Éditions LOFT, 2018, sous la direction de Nicolas Marino di Teana et Malika VINOT


"Autant de points de vue, autant de perceptions. D’abord d’allure monolithique, le monument, dès que l’on tourne autour, laisse apparaître des échancrures régulières, puis, en continuant la ronde, des fenêtres ouvertes donnant ainsi réalité aux espaces qui s’inscrivent entre les formes. L’ensemble est constitué de multiples parallélépipèdes verticaux, de portions de disques et d’anneaux placés dans des plans orthogonaux. Rien d’autre. Pas d’angles, pas de biseaux. Tout est dans la composition qui imprime aux verticales la force et la stabilité, aux arrondis la grâce et la légèreté jusqu’à suggérer, à tel instant, des pétales qui s’ouvrent. La magie de la géométrie s’est une nouvelle fois manifestée au travers d’un volume épuré et construit tout en paraissant habité en son for intérieur de quelque chose de vivant. "

Jean-Pierre Maillard, Article “Marino di Teana, en acier, j’écris ton nom, Liberté”, Revue XYZ N°87, 2001


CENT TONNES D’ACIER

Arrêtons-nous, à présent, à Fontenay-sous-Bois, près de Paris. L’artiste y a, en 1990, érigé la plus impression- nante, peut-être, de ses quarante-cinq ou cinquante sculp- tures monumentales : Liberté. Les chiffres se suffiraient à eux-mêmes : près de trois années de labeur, l’élaboration de quatre ou cinq projets différents, une envolée à vingt et un mètres de hauteur, le maniement de cent dix tonnes d’acier Corten. Sur une place plutôt banale, au croisement de plusieurs artères pratiquement interchangeables, l’effet de souffle est grandiose. Vigueur, équilibre, majesté, éclai- rage intérieur émanant d’une admirable structuration : la signature du maître est bien là, rendue plus identifiable par le culte voué aux élans orthogonaux, ainsi que par l’alter- nance, méditée avec subtilité, de plans courbes et de lignes droites. On sent, à quelque chose de très insidieux mais de très insistant, qui glisse avec le frisson ouaté d’un coup d’aile, combien l’auteur d’une telle composition reste habité par la nostalgie des cathédrales.

Jean-Luc Épivent, P.123, Catalogue Monographie, 2019


Collections publiques (dates d’acquisition) :

1982 : Clermont Ferrand, Institut National de la Formation de la Police Nationale, (INFPN), (H_432 cm)
1989-91 : Ville de Fontenay-sous-bois, Rond Point Général Charles de Gaulle (H_21 m)
1990 : Commune de Chiaramonte, Basilicata, Italie (H_12 cm)
1997 : Ville de Neuchâtel (Suisse), “Hommage à Marcel Joray”, esplanade de l’Hôtel Beau Rivage (H_216 cm)

Publications (plusieurs formats) :
• Francesco Marino di Teana - Plastiken 1955 bis 1985, Gemälde und Architekturmodelle, ouvrage réalisé à l'occasion de l'exposition à la Galerie Moderne du Musée de la Saare, Saarebruck (Allemagne), 1987, reproduction N&B pp.60-61 sous le titre "Maquette pour un mémorial"
• "Di Teana, Forgeron de son temps", Marc Gaillard, Revue L’oeil, Juillet-Août 1987, p.60
• Giovanni Percoco, Marino di Teana, Lo Spazio plasmatico, Potenza, 1989, reproduction N&B p.176 et p.186
• Dominique Dalemont, Les sculpteurs du métal, 66 portraits d’artistes, Somogy editions d’art, p.212
• "Marino di Teana, la superbe utopie de l’esthétique", Jean-Luc Épivent, revue L’Empreinte, architecture, confort, économie, N°15, décembre 1991
• "Sculpture, Marcel Joray aux côtés de "ses" artistes", L’express, Neuchâtel, Suisse, 1997.
• "L’humaniste di Teana donne priorité à l’espace", interview dans le périodique Notre ville, du 20 Mars 1997, Neuchâtel, Suisse.
• "L'hommage de Marino di Teana", Maurice Cordon, Hommage à Fontenay, Juillet 1990
• "Marino di Teana, En acier j’écris ton nom, Liberté", Jean-Pierre Maillard, Revue XYZ N°87, juin 2001, pp.60-61
• "Marino di Teana, Filosofo dello spazio", ouvrage réalisé à l’occasion de la foire Arte Fiera de Bologne, 2011, reproduction couleur (couverture)
• "Marino di Teana, Peintures, dessins, sculptures", catalogue de l’exposition à la Galerie Michèle Broutta, du 21 mars - 21 avril 2007, reproduction couleur (couverture)

Expositions :
• "Francesco Marino di Teana, Plastiken 1955-1985, Tableaux et modèles d’architecture", Galerie moderne du musée de la Saare, Saarebruck (Allemagne), 1987.
• "Rencontre européenne de sculpture contemporaine", Ville du Bois-Guillaume (76), du 16 mars au 26 avril 1992, reproduction N&B au catalogue
• "L’Imaginaire de MARINO DI TEANA, Carte Blanche à Artcurial", Salles d’exposition du Theâtre Municipal de BRIVE, 27 juin - 13 septembre 1992, (reproduction couleur au catalogue)
• "La MAIF accueille la sculpture", Siège social de la MAIF, Niort (79), du 12 mai au 12 juin 1994, reproduction couleur au catalogue p.26.